Crane Sculpté, 2019

A partir d’un univers « afropunk », j’ai réalisé toute une série de crânes sur lesquels j’ai décrit toutes mes aspirations. ( la je ne comprends pas ce que tu « décris » SUR les crânes,  mais comme je n’ai pas vu l’oeuvre…) En utilisant des symboles africains, des proverbes latins ou encore des symboles religieux et des dates historiques, je questionne graphiquement des composantes de l’histoire qui fondent les sociétés.

instalation / labo perf / 2019

En faisant l’apologie du monde végétal et animal , cette installation représente l’union dans l’existence. Toujours fidèle à mon univers artistique, ces fragments constituent la cohabitation des êtres.  Cette étrange singularité traduit l’interdépendance de toute chose. Chaque élément prend sens lorsqu’il se connecte aux autres.

Installation / Labopref / 2019

Dans un élan commémoratif, cette installation éphémère illustrait l’histoire des déportés aux Antilles.A la mémoire de tous ces  corps jetés dans l’océan dans le plus grand des anonymat, cette production se fait immédiatement effacer par les vagues.

Ces crânes juxtaposés les uns à côté des autres représentent à la fois les nombreux disparus mais aussi l’inhumanité des actes perpétrés.Cette installation éphémère dénonce la volonté d’oublier les atrocités liées à l’esclavage en donnant une matérialité à ce pan de l’histoire.

Installation / Arkesens / 2017