Performance : Bibliothèque Universitaire thème de la politique 2019

photo : Bruno Creuzet

Questionnant l’utilité du vote et l’utilisation abusive du droit de grève, cette performance d’apparence comique, convoquait l’absurdité voire le tragique. 

En criant sur la foule des noms iconiques propres à la politique en Martinique, j’agitais un drapeau faussement français.

La performance a pris une tournure inquiétante, alertant sur un sujet souvent parodié. Vêtu d’un gilet jaune et muni d’objets symboliques percutants, mon but était d’amener le spectateur à un questionnement urgent: politiquement, où allons nous ?

Performance : Bibliothèque Shoelcher 2017

photo : Jean Batiste Barret

Issu d’un croisement de cultures j’ai crée un personnage inspiré des mythes et légendes de notre patrimoine. La créature spirituelle que j’incarne appelle à la réconciliation avec notre authenticité. L’utilisation des codes du rituel dans cette performance devient une façon de rendre présent notre univers magico-religieux. Ces pratiques constituent une réalité identitaire forte que l’on cherche à fuir dans notre société moderne. Parallèlement je convoque les codes

hérités de la culture judéo chrétienne très influente sur notre territoire. Le corps spirituel que je met en place me permet de dénoncer la domination de la religion judéo chrétienne qui aurait tendance à diaboliser toute autre forme de spiritualité.La performance met en lumière le danger de l’assimilation voire l’anéantissement culturel auxquels nous sommes de plus en plus soumis.

 

performance : laboratoire performance 2017
photo : Henri Taulio 

Dans le cadre de rencontres d’artistes au laboratoire de performance de la Martinique, j’ai crée un personnage issu du croisement culturel caribéen.

Je me suis particulièrement inspiré du « dorlis », créature de la mythologie caribéenne, pour aborder des thématiques profondes et très personnelles : 

la spiritualité, la vanité, la mort Plus tard c’est avec ce personnage que j’ai performé en compagnie de Ludgi Savon dans le cadre de la promotion du catalogue du Fiap 17.

Performance laboratoire performance 2017 

photo : Ludgi Savon

Lors de ma première participation au laboratoire de performance de Martinique,  j’ai performé in situ en état de corps échoué (sur la plage ?) tel un déchet, conséquence de la consommation abusive. Cette action dénonçait avec force la consommation de masse et la pollution qui en découle. 

Mon corps flottant illustrait un empoisonnement de la nature. Ainsi c’est un des visages de l’homme moderne que j’ai souhaité montrer. 

Cette performance fut réalisée peu après le passage de nombreuses ondes tropicales et cyclones sur les côtes  caribéenne dus au réchauffement climatique. A travers ce corps mortifié je rendais hommage aux disparus des intempéries de l’année qui s’était écoulée.